INSTITUTMÉTATHÉRAPIE
L’évolution de l’être se fait d’abord par le corps car elle y a sa mystérieuse racine
 

 

 

Journée du Bien-Etre
15 mai 2016
Présentation de la Métathérapie

Provie, Promesse de Vie©
Impasse des chapelles
10170 Méry sur Seine
Tél : 03 25 21 86 32

www.journeedubienetremery.com



Conférence du 15 Mai

Nourrir son corps c’est bien !

Les autres plans de nous-mêmes, psychosomatique, intellectuel et spirituel
demandent eux aussi à être nourris.

Nous allons, ensembles, voir comment le faire.



 


Nous étions présents sur ce salon,
stand J11, et avons été heureux de
vous accueillir pour vous présenter
notre Institut.


www.jardindestherapies.fr






 

  NUTRITION TOTALE

 

 

Nourrir    Se Nourrir

Nourrir quoi ? Nourrir qui ?

 

Nourrir quoi : ma matière corporelle

Nourrir qui : moi. Moi c’est quoi.

C’est un ensemble indissociable de plusieurs plans qui constituent une unité : cette unité c’est «  je Suis » c’est l’Etre que je suis.

 

Quels sont ces plans

        > le plan physiologique ou biologique concerné par les nutriments et aliments ingérés et qui constituent la fonction digestive.

 

        > le plan psychosomatique c'est-à-dire l’ensemble interactif des émotions et
de leurs effets sur le corps.

 

        > le plan intellectuel qu’est ce qui va nourrir et faire évoluer mon cerveau.

 

        > le plan spirituel pour développer notre qualité d’Être.

 

                   

 

 

 

Le plan physiologique.

 

Hippocrate disait « nous devenons ce que nous mangeons »

D’où l’importance du choix de nos aliments. Nécessité de manger bio pour éviter au maximum pesticides, fongicides et autres cides de la culture intensive.

Manger frais i.e. local afin de bénéficier de la vitalité des aliments.

Faire attention à l’équilibre acido/basique du corps.

Enfin prendre en compte l’importance pour notre système digestif des prébiotiques et probiotiques qui constituent ce qui s’appelle notre « microbiote ».
Celui-ci est composé de plus de 1000 espèces dans notre flore intestinale qui représente 100.000 milliards de micro-organismes et pèse entre 1.5 et 3 kg.

Ce microbiote peut être considéré comme un véritable organe qui évolue en permanence en rapport avec ce que nous mangeons.

 

Que sont les prébiotiques et probiotiques ?

 

Les prébiotiques , comme leu nom l’indique sont nécessaires à la présence des probiotiques.

Ils sont constitués de deux sortes de fibres végétales :

 

        > fibres solubles : pectine, inuline lacto bacilles et bifidus. Cuisson interdite.
           Entretiennent la paroi digestive et nourrissent les bactéries de la flore intestinale.

 

        > fibres insolubles : légumineuses, son, plus ou moins dures elles jouent le rôle de balai intestinal.
           Doivent être cuite « al dente » pour être efficaces. Trop cuites elles  transforment leurs sucres complexes en sucres simples mauvais à la santé.
           ( le plus mauvais aliment pour le cancer est le sucre)

 

 

Les probiotiques

 

Ce sont des micro-organismes vivants non dangereux type ferment lactique.

Trop de protéines animales entrainent de la constipation, des colites, des douleurs et des gaz ayant des odeurs putrides.

Trop de glucides entrainent des diarrhées et des gaz non odorants

Trop d’antibiotiques provoquent une irritation intestinale, une perte d’immunité et un mauvais transit.

 

Sources de probiotiques : prébiotiques et pollen frais de Cyste non dégelé à faire fondre dans la bouche.

 

Supplémentation en ferments lactiques : au moins 10 milliards par prise pendant 15 à 30 jours chez l’enfant et 1 à 2 mois chez l’adulte.

 

Il faut savoir que le système digestif a un rôle immunitaire majeur puisque il contrôle 80% de l’immunité totale.

Donc une mauvaise santé intestinale aura des conséquences sur toutes les maladies auto immunes et  sur : la peau, la thyroïde, les muscles,
les articulations, les maladies cardiovasculaires, respiratoires, neurologiques ( SEP, Parkinson, Alzheimer),
métaboliques ( diabète, surpoids obésité ) précancéreuses dans les cas de lymphomes.

 

  Le plan psychosomatique

   

Je vais partir des travaux du docteur EMOTO sur l’eau puisque nous sommes constitués de 75 % d’eau.
Ces expériences ont montré que les molécules d’eau sont très sensibles aussi bien à l’écrit qu’a la parole ou la musique.
Tout
mode d’expression est vibratoire et l’eau réagit en modifiant sa structure.
Le Docteur EMOTO a pu photographier des cristaux d’eau avant et après ces expériences vibratoires.
Il a ainsi montré les changements de structure en lien avec des émotions positives ou négatives,
structures très harmonieuses ou complètement cahotiques.

 

Donc nous voyons l’importance que peuvent avoir sur la structure et la qualité de notre eau intérieure nos paroles, nos pensées, nos croyances surtout .
Chaque fois que nous prononçons un jugement négatif sur nous même la vibration de notre voix va transformer notre eau interstitielle
en quelque chose de moins harmonieux de moins fluide de moins structuré.
Or nous savons que de la qualité de cette eau interstitielle dépend la qualité de notre métabolisme et des échanges cellulaires.
Toute émotion négative aura le même effet.

 

Il est donc primordial pour notre santé  de nous apprécier, nous féliciter pour chaque chose ou évènement positif réussi, nous aimer,
affirmer des évaluations positives de nous-mêmes, sans jugement.

 

Sont à éviter tout spectacle ou lecture de violence , d’horreur etc qui déclenchent en nous des émotions de peurs, des rétractions internes, des émotions négatives.

Sont à promouvoir tout ce qui va amener du bien-être, de la joie  du rire, de l’amour.

 
 

Le plan Intellectuel

   

De notre choix va dépendre une évolution positive de notre intelligence, une connaissance élargie, une compréhension plus grande de tout système physique,
économique, social, médical, culturel, sociétal .

 

Le choix de nos lectures, d’émissions radio ou télévisée, de spectacles, de conférences, d’amis et de discussions avec eux
vont nous aider ou nous freiner dans cette quête évolutive.

       

                         

Le plan spirituel

 

Avant toute chose je tiens à faire la différence entre spiritualité et religion.

La spiritualité est d’origine et en lien avec le sacré : c’est un lien direct et individuel.

La religion est d’origine et en lien avec l’humain : ce lien a besoin d’un dogme et d’intermédiaire entre Dieu et l’homme.

 

 

Accéder à ce plan spirituel passe par le choix de tout ce qui va éveiller en nous la qualité d’Etre et la Sagesse.

 

Deux accès sont possibles :

 

Un accès extérieur à travers des supports : musique sacrée et /ou initiée : Mozart, art du mandala, maître spirituel, école initiatique etc…

 

Un accès intérieur pour moi plus concret : être dans le non-jugement par rapport à moi et aux autres, être dans l’amour pour moi et
pour les autres, être dans une attitude de miséricorde pour moi et pour les autres, méditer et prier.

 

Enfin et surtout remercier la VIE à tout moment, être dans la gratitude et les bénédictions pour tout ce qui nous arrive.
Nous aurons ainsi un milieu intérieur permettant à nos cellules de vivre pleinement, d’échanger et de dialoguer entre elles facilement,
de baigner dans une eau interstitielle fluide donc sans rien pour empêcher les mouvements.
Et nous savons tous que la VIE est chaleur, mouvements et souplesse.

Je nous souhaite donc à tous une VIE fluide et chaleureuse.

 

-------------------------------------------------

 

 

Une fois définie la nutrition totale telle que je vous l’ai présentée, je vais vous parler de la Métathérapie comme outil complémentaire.

 

En quoi cette nouvelle technique de développement personnel est-elle une aide ? En œuvrant sur nos croyances et nos peurs
elle va permettre de ré-harmoniser le plan psychosomatique donc d’avoir une action sur notre physiologie, de comprendre et
de sortir de nos comportements répétitifs et de nous reconnecter à nos potentiels innés.

 

Notre cerveau considère nos croyances, forgées à partir d’un évènement passé, comme une réalité qui va déterminer nos perceptions et nos comportements.
Si je crois que « je suis incapable » chaque fois que je vais le penser ou l’énoncer à haute voix je vais détériorer mon équilibre intérieur. ( eau interstitielle)

 

Nos peurs sont des émotions d’anticipation subjective qui informe notre cerveau d’un danger potentiel ou imaginaire.
Elles sont liées à l’instinct de survie du cerveau archaïque. La peur racine est celle de l’inconnu qui engendre toutes les autres peurs, changement, échec, maladie, mort.

 

Croyances et peurs génèrent en nous des blessures que nous occultons pour ne pas souffrir et qui sont comme des poisons
à l’œuvre dans notre inconscient. Ces poisons entrainent des effets physiologiques :

Accélération des battements cardiaques, augmentation d’adrénaline par les surrénales, hausse de la pression artérielle etc………..

Et des impacts psychologiques : vulnérabilité et impossibilité à surmonter l’insécurité, immobiliser les prises de décisions,
entrave la motivation à entreprendre, nous empêche de croire à nos capacités créatrices, etc………..

           

La Métathérapie permet de manière rapide et efficace de retrouver ces blessures, de les identifier, de les guérir.
Ce travail permet de retrouver en nous ce qui est de notre essence, de notre potentiel originel et nous met sur la voie de l’accompli.

Cette méthode agit donc sur les 4 plans dont nous avons parlé au début, recréant une Unité intérieure,
une harmonie, un équilibre et nous recentre sur le «  JE SUIS «.